3 avantages à héberger son infrastructure informatique en Cloud

3 avantages à héberger son infrastructure informatique en Cloud

3 avantages à héberger son infrastructure informatique en Cloud 1200 565 Partitio

L’entreprise est de plus en plus dépendante de son système d’information, qu’il s’agisse d’assurer sa production ou d’offrir des services à ses clients.

En 2021 plus que jamais, les clients s’attendent à un service rapide et qualitatif : pour être à la hauteur, il est indispensable de s’appuyer sur un SI robuste et sécurisé.

Le cloud computing a radicalement modifié la vision de l’informatique dans l’entreprise, et notamment la façon dont elle est “consommée”.

En effet, le Cloud est avant tout un mode de consommation locatif, ce qui permet d’optimiser les investissements en ressources au plus juste.
Il y a plusieurs situations dans lesquelles “louer” une infrastructure hébergée peut apporter de réels bénéfices à l’entreprise.


Renouveler une infrastructure vieillissante

Les serveurs informatiques sont essentiels pour l’entreprise. Ils contiennent toute son information critique : ses applications métiers, les bases de données, les coordonnées de ses clients et prospects, etc.
Cette infrastructure est puissante mais hyper-sollicitée : les serveurs fonctionnent 24h sur 24 toute l’année !

Pour prendre une image, un serveur c’est comme la courroie de distribution d’une voiture : invisible pour le conducteur, elle est pourtant indispensable au bon fonctionnement du véhicule.
Elle a une durée de vie précise au delà de laquelle il est dangereux de s’aventurer, et pour cause : si la courroie lâche, le véhicule est pour ainsi dire bon pour la casse.

On estime qu’un serveur a ainsi une durée de vie de maximum 6 ans.
Au delà, il devient difficile de maîtriser les risques .
Malheureusement beaucoup d’entreprises, et notamment les PME, tardent à renouveler cette infrastructure, soit par méconnaissance des risques, soit par manque de budget.
Car remplacer un serveur représente un coût important, auquel on ajoute le service pour l’installation et la migration des applications.

L’hébergement en cloud privé permet de s’affranchir de cet investissement en louant l’infrastructure au lieu de l’acheter.
Confier son infrastructure à un hébergeur revient à lui en laisser la charge de son renouvellement.
L’entreprise s’affranchit ainsi des achats matériels mais aussi des prestations de services associées pour les années à venir.
Enfin, dans l’analyse financière de ce projet il ne faudrait pas sous estimer les coûts de fonctionnement de l’infrastructure locale. Le coût électrique, le coût d’utilisation des locaux et bien évidemment le budget de maintenance de ces équipements.

L’infrastructure hébergée est disponible beaucoup plus rapidement, et avec un impact bien moindre pour la trésorerie.
C’est un prix mensuel tout compris qui intègre les équipements, leur maintenance, le coût de fonctionnement et de remplacement.


S’adapter plus rapidement aux nouveaux besoins informatiques

L’activité de l’entreprise est tributaire de son système d’information à plusieurs niveaux.
Lorsqu’elle grandit ou que son activité se diversifie, le SI doit suivre.
Quelques exemples :

  • vous recrutez de nouveaux collaborateurs, à qui il faut fournir des ordinateurs, des comptes mails, des accès aux logiciels métiers
  • vous ouvrez un nouveau site, qu’il faut équiper et connecter à votre infrastructure centrale
  • vous investissez dans un nouveau progiciel pour votre activité, gourmand en ressources (ERP, un CRM, etc.)
  • vous souhaitez faire évoluer votre progiciel et le mettre à niveau, vous devez utiliser des ressources temporaires pour un environnement de test

Tout cela va consommer plus ou moins de ressources informatiques et peut vous obliger à investir.

Or, il est difficile d’acheter un nouveau serveur à chaque nouveau recrutement ou investissement !
Au mieux, vous essayez de prévoir les futurs investissement et planifiez l’achat d’un serveur en conséquence.
Malheureusement ces prévisions sont impossibles et elles engendrent des erreurs fréquentes.

Ici, disposer d’une infrastructure hébergée en cloud privé permet de moduler votre “consommation” de ressources informatiques et de la faire évoluer en fonction des besoins.

Un nouveau collaborateur ? Ajoutez de l’espace disque.

Un nouveau logiciel gourmand en ressources ? Ajoutez de la puissance de calcul.

Des ressources temporaires pour un environnement de test ? Ajoutez un environnement complet en quelques heures.


Améliorer la disponibilité du système d’information

La disponibilité désigne la probabilité qu’un équipement soit en bon état de fonctionnement et accessible à ceux qui en ont besoin.
Le niveau de disponibilité peut baisser pour deux raisons :


Pannes informatiques fréquentes

Une panne informatique peut avoir des origines très diverses, humaines ou matérielles et a pour conséquences des pertes de revenus et la baisse de productivité de l’entreprise.

Faire héberger son infrastructure dans un centre de données permet de bénéficier à la fois de mesures de sécurité très poussées (antivol, anti-incendie, climatisation) et de mesures de continuité élaborées (exemple: sauvegardes sur 14 jours couplée la redondance de l’infrastructure sur un autre site de l’hébergeur).

De nos jours, on estime que les PME sont les entreprises les plus vulnérables aux cyber-attaques.
Ces attaques donnent lieu à des rançons en moyenne estimées à 9 000 euros. Les attaques sont de plus en plus fréquentes et les antivirus n’assurent pas une protection totale. Une garantie de restauration complète des environnements informatiques centraux en quelques heures devient donc le meilleur moyen pour l’entreprise de garantir sa pérennité, voire sa survie.

Cela dépend bien sûr du prestataire, de son offre et des options d’hébergement mais une chose est sûre : disposer du même niveau de sécurité avec une installation en interne aura un coût beaucoup plus élevé.


Avoir des équipes mobiles qui accèdent à votre système d’informations via Internet

Si vous avez des collaborateurs mobiles (par exemple une flotte de commerciaux) ou travaillant sur des sites distants (un bureau dans une autre ville), ces derniers ont besoin de se connecter à votre infrastructure centrale pour travailler.

Si votre entreprise est située dans une zone peu couverte, avec une ligne ADSL standard, il y a des chances pour que vous ne disposiez pas d’un débit ascendant élevé, ce qui va compliquer l’accès.
Bien sûr, vous pouvez investir dans une ligne plus puissante, mais ce n’est pas toujours possible, et cela représentera un coût non négligeable.

Avec une infrastructure hébergée, vous reposez sur la ligne Internet de l’hébergeur qui est largement plus puissante et bien plus sécurisée que n’importe quel accès disponible pour une PME auprès des différents fournisseurs de service.

 

Dans les deux cas, héberger l’infrastructure vous fait gagner en disponibilité !

Gestion de vos préférences Cookies

Le terme de « cookie » recouvre l’ensemble des traceurs enregistrés, ou lus, par votre ordinateur lors de la consultation de notre site Internet. En dehors des cookies de navigation, strictement nécessaires au fonctionnement du site, et les cookies de mesure de fréquentation du site, vous pouvez paramétrer le dépôt des cookies sur votre ordinateur et ainsi choisir comment vous souhaitez que vos données à caractère personnel soient utilisées en fonction des objectifs détaillés ci-dessous.

Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité.

 

Cliquez pour activer/désactiver le système de tracking Google Analytics
Cliquez pour activer/désactiver l'utilisation de Google Fonts

Notre site web utilise des cookies pour vous fournir la meilleure expérience de navigation. Acceptez les en appuyant sur "J'accepte" ou définissez vos préférences manuellement.