Transformation numérique : quels sont les métiers et les solutions clé au sein de l’entreprise ?

Transformation numérique : quels sont les métiers et les solutions clé au sein de l’entreprise ?

Transformation numérique : quels sont les métiers et les solutions clé au sein de l’entreprise ? 1600 1067 Partitio

Dans un premier article, nous avons défini la transformation numérique, en traçant un état des lieux chiffré de son évolution en France, de ses avantages et de ses piliers technologiques que sont notamment le Cloud et l’ECM. 

Nous avons également souligné que pour réussir à l’entreprise, la transformation numérique doit impliquer tous les services, les métiers de l’entreprise de la direction, au management, en passant par chaque collaborateur, sans exception.

Certains services et métiers jouent pourtant des rôles clés pour porter les changements numériques et faciliter leur adoption au sein d’une organisation. Par ailleurs, des solutions sont conçues pour s’appliquer aux enjeux de ces métiers.

 

Alors, quels sont ces postes clés ?

Quels sont les bénéfices directs apportées par la transformation numérique dans l’exercice de leur fonction au quotidien ?

Quelles solutions sont-elles les plus appropriées pour les faire réussir ?

 

La DSI, pilote de la transformation numérique

 

  • Son rôle dans la transformation numérique : 

La Direction des Services d’Information occupe bien sûr une place de choix dans la conduite de la transformation numérique au sein de l’entreprise. Avec l’ensemble des innovations digitales qui se sont imposées ces dernières années, son rôle ne se cantonne plus à la gestion du parc informatique de l’entreprise.  Son rôle est à multiple facettes, il s’agit de centraliser l’accès à l’information, d’assurer la sécurité et la protection des données, de maîtriser et de simplifier les ressources.

Son défi se situe dans la gestion la plus optimale de la circulation et la protection de l’information auprès de l’ensemble des services.

Pilote de la transformation au sein de l’entreprise, son rôle est donc à la fois stratégique et opérationnel.

In fine, son objectif est de permettre une réduction des coûts en même temps qu’une hausse de la productivité par une adoption stable, durable et globale des solutions numériques par les collaborateurs.

La DSI est concernée par l’ensemble des solutions les plus stratégiques présentées dans cet article.

L’accent est mis sur deux d’entre elles appliquées à ses enjeux.

 

  • Zoom sur l’agilité appliquée à la DSI

Les méthodes Agile et Scrum permettent de déployer le changement de façon progressive. 

En gestion de projet, cette méthode est utilisée pour développer une solution, telle qu’une application métier, étape par étape, en lien direct avec le client et en phase avec ses besoins. Les équipes qui portent le projet, l’élaborent au-fur-et-à-mesure de leur avancée, de façon collaborative.

Le client est tenu informé des avancées et teste cette solution régulièrement afin qu’elle se module selon l’évolution des besoins du client pour garantir la totale satisfaction de ce dernier.

L’agilité portée par la DSI est inhérente à la transformation numérique en favorisant une collaboration transversale et une prise en main progressive des solutions par les collaborateurs.

> En savoir plus : Découvrez comment Partitio apporte de la valeur grâce aux méthodes AGILE

 

  • Zoom sur le Cloud appliqué à la DSI

Le Cloud est une solution clé pour la DSI, puisqu’elle va lui permettre d’unifier le système d’information et de mieux maîtriser les ressources de l’entreprise, par un gain de temps, par exemple.

Avec le Cloud, chaque collaborateur a un accès immédiat au système d’information où qu’il soit et à tout moment (selon le principe ATAWAD “Anytime, Anywhere, Any Device”)

L’accès aux applications et aux données de l’entreprise est donc centralisé et s’opère à distance. L’infrastructure Cloud porte donc en elles les principes fondateurs de la transformation numérique : centralisation et simplification de l’accès à l’information, outils collaboratifs et de communication instantanée, flexibilité des ressources en même temps que leur stabilité, nomadisme… 

Enfin, le Cloud répond à l’enjeu de sécurité du SI en assurant des services continus sans interruption, des données protégées sans risque de perte.

Le DSI assure dès lors les priorités de son rôle, par la sécurité de son système d’information, le gain de temps et de productivité pour l’entreprise.

> Guide : Tout savoir sur le Cloud computing et ses avantages 

 

Les RH, la transformation numérique par le management

 

La réussite de la transformation numérique d’une entreprise se mesure notamment par le degré d’adoption des nouvelles technologies et de leurs usages par les collaborateurs de l’entreprise.

Le défi des RH est donc central : faire que tous les collaborateurs de l’entreprise tirent profit de la transformation numérique.

Tandis que les entreprises ont traditionnellement une organisation verticale, l’enjeu des RH est de minimiser le cloisonnement des services et les résistances au changement en faveur de la transversalité des services, et l’acquisition de nouvelles connaissances.

Il s’agit pour les RH d’actualiser la culture d’entreprise et sa réorganisation en faveur de nouveaux usages comme l’agilité et la collaboration, la circulation des informations, et la fluidité des process.

 

L’automatisation des processus métiers ainsi que leur robotisation servent les missions des RH en faveur des facteurs humains qui fondent l’entreprise et motivent ses employés, tels que leurs expertises, leur épanouissement professionnel et la satisfaction des clients.

Les RH sont donc les facilitateurs d’acquisition des usages ainsi que des outils digitaux par les collaborateurs en favorisant la formation, et l’intégration sereine de ces nouveaux savoirs.

 

  • Zoom sur la RPA

L’Automatisation des Processus Robotisés (RPA) designe une solution logicielle qui, grâce au traitement de données en quantité, reproduit et automatise des interventions humaines de nature fastidieuse, répétitive et chronophage.

Si cette “robotisation” prouve son utilité en permettant de gagner en performance et de réduire les coûts, elle se fait dans le même temps au profit de l’expertise humaine. 

C’est notamment sur ce point que les RH ont tout intérêt à l’adopter dans le cadre de la transformation numérique de l’entreprise. En effet, la RPA permet d’éliminer des tâches peu épanouissantes et de dégager du temps au profit des compétences à forte valeur ajoutée des collaborateurs, en valorisant leur expertise et leur savoir-faire.

Exemple : la RPA appliquée à l’ ”Onboarding”, ou, l’intégration opérationnelle d’un nouveau collaborateur dans l’entreprise.

La RPA exécute automatiquement toutes les étapes qui sont normalement chronophages, et se répètent auprès de plusieurs départements de l’entreprise. Quant ces tâches nécessitent plusieurs jours voire plusieurs semaines pour être accomplies, leur automatisation se fait en quelques minutes.

Et la DSI ?

Les principes énoncées servent directement les missions de la DSI par une maximisation de de la productivité et une réduction des coûts. Par ailleurs, la RPA assure la protection contre les potentielles cyberattaques, ainsi qu’une sécurisation maximale par l’émission de rapports automatisés.

> Lire “Les potentiels inédits de la RPA – automatisation des processus robotisés – pour la performance de l’entreprise”

> Lire “Les cas d’application de la RPA”

 

Le Workflow et le Case Management appliqués à l’ensemble des tâches et des collaborateurs au profit de la transformation digitale de l’entreprise

Le Workflow a pour vocation l’automatisation des processus métiers et le Case Management permet la gestion maîtrisée et unifiée de l’ensemble des données de l’entreprise. 

Ces deux solutions participent à une même stratégie : l’ECM pour Enterprise Content Management.

Le Workflow définit des process par étapes successives.

Tandis que le Case Management, dynamique par nature, gère les données en masse de l’entreprise et provenant de sources disparates, en favorisant le travail collaboratif. L’objectif final est de permettre à chaque collaborateur d’accéder le plus facilement à l’information recherchée pour prendre les meilleures décisions.

Ces deux solutions s’appliquent donc aux tâches administratives et quotidiennes qui sont communes à tous les collaborateurs, afin de les automatiser au profit de la prise de décision humaine et de la collaboration.

L’ensemble des tâches et des collaborateurs est concerné par ces solutions et en tirent profit : c’est bien tout l’enjeu de la transformation digitale.

 

> Lire aussi “L’automatisation des processus métiers par le Workflow”

> Lire “Le Case Management, ou la gestion de processus collaboratifs au service du client”

 

Gestion de vos préférences Cookies

Le terme de « cookie » recouvre l’ensemble des traceurs enregistrés, ou lus, par votre ordinateur lors de la consultation de notre site Internet. En dehors des cookies de navigation, strictement nécessaires au fonctionnement du site, et les cookies de mesure de fréquentation du site, vous pouvez paramétrer le dépôt des cookies sur votre ordinateur et ainsi choisir comment vous souhaitez que vos données à caractère personnel soient utilisées en fonction des objectifs détaillés ci-dessous.

Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité.

 

Cliquez pour activer/désactiver le système de tracking Google Analytics
Cliquez pour activer/désactiver l'utilisation de Google Fonts

Notre site web utilise des cookies pour vous fournir la meilleure expérience de navigation. Acceptez les en appuyant sur "J'accepte" ou définissez vos préférences manuellement.