Qu’est-ce que le Cloud privé ?

Qu’est-ce que le Cloud privé ?

Qu’est-ce que le Cloud privé ? 1200 565 Partitio

Le Cloud Computing ouvre de nouveaux horizons aux entreprises, en facilitant le développement de nouveaux services ou en rendant plus accessibles des technologies et des infrastructures de pointe. Mais cette technologie fait encore peur, notamment sur la sécurité des données dans “le nuage”. L’actualité ne contribue pas à rétablir la confiance : cyberattaques, failles de sécurité, fuites de données, tout cela écorne (souvent à tort) l’image du Cloud. En contrepartie, les entreprises prennent de plus en plus conscience du poids leurs données et de l’importance de les protéger. Pour bénéficier des avantages offerts par le Cloud tout en assurant la sécurité et la souveraineté des données, la meilleure solution est toute trouvée.

Le Cloud privé, une maîtrise totale de l’infrastructure

L’entreprise investit dans sa propre infrastructure et la rendre disponible en libre service auprès de ses collaborateurs.

Une installation sur-mesure

L’entreprise maîtrise donc l’infrastructure de A à Z : depuis le choix du matériel (CPU, stockage, licences, baies, etc.) jusqu’à la création des serveurs virtuels en passant par l’aménagement de la salle des serveurs (alimentation et climatisation).

Un contrôle complet des données

L’infrastructure est la propriété exclusive de l’entreprise, elle n’est pas mutualisée comme c’est le cas d’un Cloud public. L’entreprise peut également mettre en place les mesures de sécurité de son choix : antivirus, passerelles de sécurité, VPN, anti-DDOS, etc.

Les limites du Cloud privé

Ce n’est pas une solution miracle et n’est donc pas exempt de défaut, le plus important étant le coût élevé que représente l’investissement dans une infrastructure informatique complète.

Un investissement important

Entre le coûts du matériel (serveurs et composants / baies de stockage/ licences), d’installation et de configuration, sans oublier les coûts de main d’oeuvre pour la maintenance, l’investissement représente un budget conséquent. A cet investissement de départ, il faut ajouter les coûts “cachés” que représente la maintenance du matériel, l’administration et les mises à jour régulières, mais aussi le renouvellement régulier du matériel.

Des compétences précises nécessaires

L’administration est très chronophage : entre la maintenance énergétique, climatisation, mise à jour des logiciels et des systèmes d’exploitation, déploiement et configuration de solutions de cybersécurité, tout cela prends du temps !

Les évolutions coûtent cher

L’entreprise aujourd’hui doit faire preuve d’une grande agilité et son infrastructure informatique doit suivre. Qu’il s’agisse de lancer un nouveau produit, d’ouvrir un site de production ou de recruter des collaborateurs : il faut des ressources informatiques. Or, une infrastructure 100% sur site n’offre pas cette agilité car elle est peu évolutive : les limitations du matériel nécessite fréquemment de nouveaux investissements. De même, l’entreprise peut rapidement être confrontée au manque d’espace : une salle serveur demande de la place et des aménagements spécifiques (particulièrement en terme de climatisation et d’alimentation).

Une solution : le Cloud privé hébergé

Face aux contraintes que représente un Cloud privé sur site, l’hébergement est une solution qui présente de nombreux avantages. On parle de Cloud hébergé (ou externe) lorsque l’infrastructure utilisée pour le bâtir est hébergée par un prestataire. Une infrastructure hébergée offre les même avantages qu’une infrastructure sur site, sans les inconvénients.

Limiter les investissements

Un fournisseur IaaS (Infrastructure as a Service) met à disposition de l’entreprise un centre de données et des ressources d’infrastructure à la demande. Ce service est généralement facturé sur une base mensuelle, et présente l’avantage de ne pas investir dans l’infrastructure, qui est disponible immédiatement. L’entreprise passe de Capex à Opex, ce qui facilite la gestion comptable.

Soulager les équipes informatiques internes

Une partie de la maintenance (notamment matérielle) est prise en charge par le fournisseur, qui est engagé avec un contrat et des SLA (Service-level Agreement) précis. Le service informatique interne peut donc se consacrer à des projets à plus forte valeur ajoutée autour du SI.

Une infrastructure 100% évolutive

Le centre de données est maintenu et mis à jour par le fournisseur, qui a la responsabilité de faire évoluer le parc selon les dernières technologies et standards. Contrairement à une infrastructure sur site, les ressources sont calibrées pour correspondre exactement aux besoins de l’entreprise. De plus, elles sont 100% évolutives : il est possible d’ajouter à la volée des ressources, qu’il s’agisse d’espace de stockage, de puissance de calcul ou autre. Le Cloud privé représente une option adaptée aux entreprises qui souhaitent bénéficier de certains avantages tout en maîtrisant l’infrastructure et leur budget. Pour en apprendre davantage sur le Cloud Computing n’hésitez pas à télécharger notre guide complet.

Gestion de vos préférences Cookies

Le terme de « cookie » recouvre l’ensemble des traceurs enregistrés, ou lus, par votre ordinateur lors de la consultation de notre site Internet. En dehors des cookies de navigation, strictement nécessaires au fonctionnement du site, et les cookies de mesure de fréquentation du site, vous pouvez paramétrer le dépôt des cookies sur votre ordinateur et ainsi choisir comment vous souhaitez que vos données à caractère personnel soient utilisées en fonction des objectifs détaillés ci-dessous.

Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité.

 

Cliquez pour activer/désactiver le système de tracking Google Analytics
Cliquez pour activer/désactiver l'utilisation de Google Fonts

Notre site web utilise des cookies pour vous fournir la meilleure expérience de navigation. Acceptez les en appuyant sur "J'accepte" ou définissez vos préférences manuellement.