Quel est le VRAI coût du Cloud Computing ?

Quel est le VRAI coût du Cloud Computing ?

Quel est le VRAI coût du Cloud Computing ? 1200 565 Partitio

C’est une question qui revient souvent lorsque nous discutons avec nos clients. Une simple recherche sur Google suffit pour se rendre compte que c’est une interrogation fréquente : la requête “coût du Cloud” donne plus de 600000 résultats. Et les résultats obtenus n’aident pas ! “Configurez vos Cloud”, “Calculez le coût de votre Cloud”, “Le cloud, plus pratique mais pas vraiment moins cher”…

Cette question n’a en fait pas beaucoup de sens. Pour être plus exact, elle est mal formulée, pour plusieurs raisons.

Il n’y a pas “un” Cloud mais plusieurs

Petit rappel de définition : le Cloud Computing consiste en l’accès à des ressources informatiques via le réseau Internet.
Cela couvre effectivement un très grand nombre d’applications. Il y a une multitude de services Cloud différents :

  • Stockage en ligne
  • Logiciel (saas)
  • Infrastructure hébergée

Avec la démocratisation des accès très haut débit et une plus grande couverture réseau, de plus en plus de services sont accessibles en Cloud. Par exemple, une start-up française a développé un service inédit pour louer via le Cloud une machine très puissante capable de jouer aux jeux de dernière génération, et ce depuis un ordinateur standard. Le Cloud ne se limite donc clairement pas au stockage en ligne. De plus, qui dit Cloud ne dit pas nécessairement un prestataire externe. Une entreprise peut ainsi très bien déployer un serveur pour offrir l’accès à des données ou des services en cloud à ses clients ou à ses travailleurs mobiles. Le coût s’appréhende différemment. La toute première question à se poser n’est pas le prix mais quel service Cloud correspond à mon besoin ?”.

Le prix dépend du contexte

La révolution amenée par le Cloud Computing est avant tout un modèle de consommation de ressources informatiques “à la demande” (“as a service”). Cela correspond à de la “location” de ressources, que vous payez en fonction de votre consommation. S’interroger sur le prix d’un service Cloud revient à s’interroger sur le prix d’une location : cela n’a de sens que si on prend en compte le contexte. La réponse varie fortement en fonction de votre situation et du niveau de service comparé. Prenons quelques exemples.

Qu’est-ce qui coûte le plus cher : Acheter une voiture ou la louer ? Acheter une maison ou la louer ? Souscrire un contrat de fourniture d’électricité chez EDF ou faire installer des panneaux solaires pour produire sa propre électricité ?

Il n’y a pas de réponse unique : il y a une multitude d’éléments de contexte à prendre en compte. Si vous souhaitez trouver un logement, vous comparerez le prix des loyers, l’offre existante, les taux d’intérêts, la volonté de s’installer dans la région ou pas ! Installer des panneaux solaires coûte très cher, mais sur le long terme ça peut s’avérer un investissement gagnant. Souscrire un contrat EDF est la solution de facilité, mais sur le très long terme coûte plus cher… Bref avec ces exemples on enfonce des portes ouvertes, mais le raisonnement est exactement le même avec les services Cloud Computing. La seconde question à se poser est donc “dans quel contexte je me trouve ?”.

Le coût dépend surtout du niveau de service

On ne peut pas s’interroger sur le prix d’un service Cloud sans prendre en considération le niveau de service requis.
Constat clair : tous les services Cloud ne se valent pas.
Il y a deux critères pour comparer des services Cloud :

  • Technique : accessibilité, fiabilité, sécurité
  • Niveau de service

Un bon prestataire Cloud doit proposer une offre technique irréprochable, c’est le strict minimum. Ce qui doit véritablement faire la différence, c’est le niveau de service offert par le prestataire.
Prenons un exemple : Certains des services Cloud les plus connus et populaires sont gratuits. Tout le monde peut créer un compte Google Drive ou Dropbox et disposer d’un espace de stockage en ligne. Est-ce que ces services fonctionnent ? Très certainement. Conviennent-ils à tout le monde ? Certainement pas.

Des offres payantes existent tout simplement pour offrir du services et des garanties supplémentaires. Par exemple, la version Pro de Dropbox permet, entre autres, de partager des liens avec plus de personnes, de l’espace de stockage supplémentaires et des normes de sécurité accrues. Vous disposez également d’une assistance technique prioritaire.

Autre exemple : Chez Partitio nous proposons un service d’hébergement d’infrastructure infogéré. Techniquement, il s’agit d’exporter (ou de créer si c’est une nouvelle infrastructure) un ou plusieurs serveurs virtuels au sein d’un centre de données sécurisé. D’un point de vue purement technique, cela n’a rien de très complexe. Ce qui fait la différence est notre prestation d’infogérance, notamment :

  • La sauvegarde,
  • La disponibilité à 99,99% de l’infrastructure.

La troisième question à se poser est donc “de quel niveau de service j’ai véritablement besoin ?”. Une fois que l’on s’est posé ces trois questions, et qu’on a trouvé les réponses, évaluer le coût du service Cloud approprié est beaucoup plus facile !

Gestion de vos préférences Cookies

Le terme de « cookie » recouvre l’ensemble des traceurs enregistrés, ou lus, par votre ordinateur lors de la consultation de notre site Internet. En dehors des cookies de navigation, strictement nécessaires au fonctionnement du site, et les cookies de mesure de fréquentation du site, vous pouvez paramétrer le dépôt des cookies sur votre ordinateur et ainsi choisir comment vous souhaitez que vos données à caractère personnel soient utilisées en fonction des objectifs détaillés ci-dessous.

Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité.

 

Cliquez pour activer/désactiver le système de tracking Google Analytics
Cliquez pour activer/désactiver l'utilisation de Google Fonts

Notre site web utilise des cookies pour vous fournir la meilleure expérience de navigation. Acceptez les en appuyant sur "J'accepte" ou définissez vos préférences manuellement.